Catégories
Cours de théâtre à Bordeaux

Pourquoi et comment faire du théâtre ?

Comment choisir son cours de théâtre ?

Il est très difficile de choisir un cours de théâtre dans la mesure où chacun ne cherche pas les mêmes choses.

Certains viennent pour le divertissement pur, d’autres pour la pratique des textes classiques et/ou contemporains, certains sont dans une recherche d’amélioration technique alors que d’autres encore pour une démarche individuel de confiance en soi afin d’être plus à l’aise en public. Il est donc important de savoir ce que l’on vient chercher afin de rechercher le cours de théâtre adéquat.

L’âge est aussi un facteur. Il est préférable d’évoluer dans un groupe avec des âges différents pour certains, alors que d’autres préfèreront rester dans une fourchette d’âge plus proche de la leur. Les 18-25 ans, les 25-35 ans, les 30-50 ans, les 50 et plus. A vrai dire, il n’y a pas de règles. L’être humain étant dans une interaction constante, il a besoin de tester pour voir si le groupe et la pédagogie du cours lui convient. C’est pourquoi généralement les premiers cours d’essai sont gratuits.

L’enseignant est aussi un facteur essentiel. L’élève, ou l’apprenti comédien, a besoin d’être pris en charge et de se sentir poussé et valorisé. Si le contact ne passe pas avec l’enseignant, mieux vaut changer de cours. Car l’apprentissage du théâtre se fait grâce à la notion de groupe. Un groupe avec une bonne cohésion apprendra mieux et plus vite. Attention, il ne faut pas confondre se sentir bousculé et ne pas apprécié l’enseignant. La question à se poser est : est ce que cet enseignant m’aide ? Est ce que ce qu’il transmet m’apporte des connaissances nouvelles et des interrogations intéressantes ? Est ce que le groupe me porte ? Est ce que je me sens d’investir dans ce groupe ? L’affect n’entre pas en ligne de compte. C’est un aller retour. Au théâtre pour recevoir il faut donner. Si vous allez faire d’u théâtre dans une démarche strictement personnelle sans volonté de vous ouvrir aux autres, vous risquez d’être très vite limité dans votre pratique.

Votre niveau de pratique est important aussi. Un débutant ne cherchera pas la même chose que quelqu’un avec 10 ans de pratique, amateur ou professionnelle, derrière lui. Mais l’art théâtral étant illimité, tout le monde y trouvera son compte. Il suffit juste de trouver le cours, le groupe et le professeur adéquat.

Quel genre de théâtre convient le mieux à mes attentes ?

Si vous désirez du fun, du divertissement, sans prises de tête, vous pouvez vous diriger vers le théâtre d’improvisation. L’idée du groupe y est forte. Les cours sont constitués d’exercices très ludiques afin de libérer les énergies, aller vers la construction avec les autres, avoir le réflexe de rebondir et d’improviser. Beaucoup de ligues d’improvisations existent. C’est une pratique, venant du Québec, qui s’est beaucoup développé depuis plusieurs années. Des matchs d’improvisations sont organisés, c’est à dire des spectacles improvisés. Là, pas de textes, pas de mise en scènes, juste des exercices qui s’enchaînent devant le public en direct. Tout cela encadré par un décorum (patinoire, arbitre, mc,…).

Si vous désirez pousser l’analyse du jeu de l’acteur, dirigez vous vers un cours construit autour de méthode existantes (Stanislavski, Meyerhold, Lee Strasberg, Meisner, Dario Fo, Maria Knebel, etc…). Ces cours ont pour but de faire du théâtre. Pourquoi joue t on comme ça à notre époque ? Comment jouait on à l’antiquité ? au XVIIème siècle ? C’est quoi un clown ? un bouffon ? un conteur ? La comédie ? Le drame ? Le mélodrame ? Tout un travail d’enquête pratique est mis en place afin de former des acteurs, amateurs et professionnels, souples et conscients de ce qu’ils jouent et pourquoi. Ce genre de cours amène, après quelque temps de pratique, une nouvelle manière de regarder et d’aborder le monde et les autres. Il amène également une conscience physique et psychique beaucoup plus poussée.

Si pour vous faire du théâtre c’est dire des textes, qu’ils soient classiques ou contemporains, avant de vous inscrire demandez au professeur si des textes vont être abordés pendant l’année. Si oui lesquels ou quels types de textes. Comédie, drame, humour, tragédie, farce, etc… Le spectre est vaste. Essayez de savoir comment le travail autour du texte est abordé. Est ce que l’enseignant est plus acteur, directeur d’acteur ou metteur en scène. Le travail ne sera pas le même. Un acteur poussera le travail des apprentis comédiens, sans grosse mise en scène avec décors somptueux et costumes faramineux. Un acteur comprendra toujours mieux les acteurs qu’un metteur en scène et vice et versa. Le metteur en scène, lui, a une vue d’ensemble, des tableaux, des images, vous deviendrez son instrument. Le directeur d’acteur (ou le coach), lui, vous poussera vous dans vos retranchements. Il sera votre outil.

Si le théâtre est pour vous une « thérapie » à la timidité, l’expression verbale et non verbale, dirigez vous vers un cours débutant dynamique qui vous donnera les outils de conscience corporel, placement de la voix, travail sur la posture, écoute de soi même et des autres, confiance en soi et en l’autre, etc… Ces pratiques sont la base du travail de l’acteur. Vous n’aurez donc aucun mal à trouver.

A quel âge peut on débuter des cours de théâtre ?

Pour les enfants, il est préférable de commencer à partir de  6-7 ans. En effet, il est bon que l’enfant soit déjà dans l’âge de s’amuser, exprimer son imaginaire. Trop jeune, l’enfant aura du mal à comprendre la notion de représentation. C’est à dire être réellement sur une scène pour un public réel et lui raconter une histoire imaginaire.

Généralement, les tranches d’âges dans les cours sont décrites ainsi : enfants (7-9 ans), pré-adolescents (10-13 ans), adolescents (14-17 ans), adultes(18ans et +). Il existe aussi parfois des groupes séniors (60 ans et +).

L’âge est important mais pas essentiel. On peut commencer le théâtre à n’importe quel âge. Avec des plus jeunes comme avec des plus vieux. L’important est d’être dans un groupe dynamisant et dynamique et bien encadré.

Le théâtre peut il aider à vaincre la timidité et à s’exprimer mieux en public ?

Le théâtre étant basé sur la relation à l’autre, il est évident qu’il aide à vaincre sa timidité, apprend à mieux s’exprimer, à se raconter mieux.

Quand vous faites du théâtre, la confiance, l’écoute, la présence, le dynamisme sont obligatoire lorsqu’on est sur une scène. Donc tout l’entraînement de l’acteur consiste à créer un réflexe psycho moteur par rapport à toutes ces notions. Mais attention, venir faire du théâtre seulement pour ces raisons n’est pas forcément efficace. La pratique du théâtre sera un outil certes, elle aidera, mais elle ne sera pas une solution. La solution c’est vous, c’est à dire qu’est ce que vous faites de tout ça. De plus, le théâtre est un acte de générosité pure. On est sur un plateau et on se donne au public sans concessions. Il faut s’oublier quand on joue, oublier ses tracas et se concentrer sur l’acte théâtrale. Donc le théâtre vous aidera oui, mais seulement si vous venez pour donner, et non que pour prendre.

Le théâtre est il un bon moyen de créer du lien social ? D’apprendre à créer, construire et travailler en équipe ?

La pratique de l’acteur, et de l’art en général, au bout d’un moment rend le pratiquant beaucoup plus regardant du monde. Et plus curieux, plus intéressé par les autres, les synergies. L’art oblige à regarder et voir. Donc forcément le lien social se fait plus facilement.

Dans un cours de théâtre digne de ce nom, on se regarde, se postillonne dessus, se touche, se porte, etc… C’est un rapport très organique. On se désinhibe en toute confiance avec le groupe. Ce sont des moments très forts en dehors du monde social extérieur. Le lien se fait donc très vite et d’une manière très intense. De plus le jugement envers soi ou envers les autres est interdit, les apprentis comédiens apprennent donc à se connaître sans craintes. Et puis il faut se donner, se raconter. On ne peut pas mentir ni se cacher sur un plateau. Quand le cours et l’ambiance créatrice sont bien organisés, les participants se donnent et se découvrent d’une manière incroyable. Ils se libèrent. Généralement, les élèves de théâtre restent très amis, même dans la vie, et pendant longtemps. Ils ont un lien.

Qui dit théâtre, dit l’autre. On ne peut pas faire cela tout seul. Le travail d’équipe est donc primordial. Construire, créer avec les autres, prendre sa place dans le groupe. Les gens qui ont fait du théâtre sont généralement plus à même d’écouter et de travailler avec les autres.

Dans la vie en société, les personnes ayant fait du théâtre ont plus de facilités également à créer du contact. Logique, pour faire du théâtre il faut acquérir le réflexe de se relaxer et de s’ouvrir au monde. Vaincre sa timidité n’est il pas finalement un entraînement conscient.

Certaines personnes étrangères prennent des cours de théâtre aussi pour a améliorer la langue du pays. Et ça marche ! Le langage verbal et non verbal étant direct, que ce soit au travers d’improvisations ou de textes. Le travail de l’acteur fait pratiquer l’articulation, l’intonation, la franchise, le son, le volume sonore, etc… Et le langage pendant un cours est familier. On apprend les expressions du pays avec pleins de gens issus d’horizons différents. Et dans le travail du texte un langage plus soutenu et précis. Amis étrangers, venez donc partager ces moments avec nous !

Comment progresser davantage et découvrir de nouvelles informations pratiques au théâtre ?

Après quelques années de pratique théâtrale, il est très facile de se reposer sur ses lauriers. Mais un acteur qui n’avance pas est un acteur qui recule.

Que vous ayez fait un an ou dix ans de théâtre, vous pourrez toujours trouver un professeur, un vieux singe, qui mettra le point sur vos erreurs. Car l’art de l’acteur est un art, il y aura toujours moyen de faire mieux, toujours moyen de découvrir de nouvelles techniques, d’être plus précis dans le jeu. Et cela ce n’est qu’une histoire d’entraînement et d’enquête, dans la pratique amateur comme dans la pratique professionnelle.

Donc, si vous sentez que vous êtes limité, si vous avez l’impression de tout savoir et de n’avoir plus rien à apprendre, si vous êtes curieux mais hésitez à franchir le pas… Je vous en prie allez essayer d’autres cours, faites des stages… Peut être que ça ne vous apportera pas beaucoup, peut être que si, mais dans tous les cas cela vous interrogera ! Et un acteur qui ne s’interroge pas n’évolue pas. Il régresse.

Tout le monde dans ce monde a beaucoup à donner. Le théâtre, par sa simplicité de mise en place (un espace vide, un public, des acteurs) permet à tous cet espace d’expression et de réflexion. C’est simple à mettre en place mais pas facile à exécuter je vous l’accorde. Mais si les choses étaient si faciles, est ce qu’elles vaudraient vraiment le coup ?